Archives quotidiennes :

Petit bilan écriture de la rentrée

Oui, parfois ça fait du bien de se retourner pour voir où l’on en est. Surtout quand faut composer avec mille et une choses pour réussir à se libérer du temps pour écrire – un temps forcément fragmenté, avec tout ce que ça entraîne comme flottements et passages à vide.

Alors ce mois-ci, malgré les remous et les coups de speed inévitables de la rentrée, j’ai pu finir de corriger une nouvelle qui me tenait beaucoup à cœur. Merci à l’amie qui a pris le temps de me lire et de discuter autour d’une bière à ce sujet, elle se reconnaîtra 😊.

Ensuite, j’ai commencé l’écriture d’un nouveau roman. C’est un projet différent de ceux qui m’animaient jusqu’à présent, en ce sens que c’est un récit fortement ancré dans le monde qui m’entoure. Ce qui m’oblige à me poser mille questions, assez différentes de celles que j’ai pu me poser lorsque je partais dans des univers complètement imaginaires. Même s’il y a bien une distorsion, car on est tout de même dans de la science-fiction.

Mes deux personnages principaux sont aussi un réel défi, en ce sens que, là encore, ils sont ancrés dans une réalité très différente de la mienne. C’est une approche autre que de celle qui consiste à se projeter dans un personnage à partir de la pure imagination, et cela nécessite beaucoup de documentation, d’observations et de discussions pour ne pas tomber dans le cliché et la facilité.

Plein d’autres détails me terrifient, mais en même temps, se confronter à ces limites est une expérience nouvelle et excitante.

Bref, après un mois environ d’écriture, je me suis amusée à compter les signes. Je sais, c’est idiot, mais ça me rassure.

Et dans les mois à venir ? Je devrais partager mon temps entre ce projet, et le retravail sur un manuscrit soumis en début d’année … Ça aussi, c’est une perspective qui m’enthousiasme, même si ça fait un peu peur 😊.