Critiques de « Lisse, le cordon » (Malpertuis VI)

« Émilie Querbalec nous propose une nouvelle assez poétique par un bord, et très dark par un autre. En jeu ? Une histoire de désamour, eh oui… too bad, so sad…, de hantise, de faute, et de temps qui passe. Le titre ? Lisse, le cordon. On retient s’il vous plaît. »

Stéphane Croenne, sur son site Le Troll, l’Ombre et le Robot

« Emilie Querbalec est aussi une habituée des Artistes fous associés et des anthologies en général. L’auteur à suivre développe surtout des mondes et hantises intérieurs. Lisse le cordon est le texte le plus sombre que j’ai pu lire d’elle. J’aime particulièrement le titre. Un texte sur les passions parfois très vives de l’adolescence qui ne sont pas toujours durables des deux côtés, notamment quand elles impliquent deux jeunes filles. »

Unity Eden sur son site Unity Enden.fr