La peau sur les Os

De Richard Bachman, alias Stephen King.

S.King

S.King

Je ne suis pas une grande lectrice de S.King, mais celui-ci, je l’ai trouvé excellent! Tension et suspense sont admirablement bien gérés tout au long du roman, avec un rythme qui va en s’accélérant jusqu’à la fin. Les pensées du pauvre Bill Halleck sont vraiment bien rendues. On oscille entre dégoût et compassion pour ce héros somme toute tellement proche de nous. L’histoire de la malédiction Tzigane est plaisante, mais ce que j’ai vraiment aimé dans ce livre, c’est la description acerbe de la société américaine avec son consumérisme écœurant, son hypocrisie à vomir… Vomir est le bon terme, je pense, car des calories, il y en a, au fil des pages! Mais peut-être pas assez pour remplumer ce pauvre Bill Halleck…